Conférences et séminaires

Remarque : cette page renseigne les activités programmées à ce jour et ouvertes à toute personne.

Des conférences, ateliers et séminaires peuvent aussi être organisés sur demande.

Vous pouvez également obtenir des informations sur les autres formations en CNV, données par d’autres formateurs(trices), en consultant les sites suivants, en français : http://www.nvc-europe.orghttp://cnvbelgique.be,  http://cnvfrance.frhttp://cnvformations.fr, en anglais http://www.cnvc.org ou encore le site http://www.girasol.be

Sprl Thema, Rue du Bourgmestre 36, 1050 Bruxelles, tél : 02 644 04 68

Séminaires de CNV
Tous

AU THEATRE A PARIS ET A BRUXELLES : – « L’Amour dans tous ses états »

Dans « L’Amour dans tous ses états », nous suivons pas à pas l’évolution d’une relation amoureuse : désir, passion, intimité, engagement, sentiment d’abandon.

De scène en scène, on assiste à la rencontre d’un homme et une femme jusqu’à l’aboutissement de leur couple qui semble voué à l’impasse… Plus ils font d’efforts pour améliorer leur cohabitation, plus leur personnalité prend le pas sur leur relation. De non-dits en attentes, en passant par les blessures du passé, le psychanalyste présent sur scène, réussira-t-il, avec l’aide du public, à démêler l’imbroglio qu’ont tissé ces personnages très attachants et drôles, et à donner une issue favorable à leur couple ?

Une véritable séance de psy en live et en groupe !

Date

Thomas d’Ansembourg jouera

à PARIS : les  22 octobre, 12 novembre et 17 décembre 2018

à Bruxelles : Les 3 et 10 décembre 2018

à Maubeuge (Louvroil) : le 16 novembre 2018

Il y a des représentations à d’autres dates (voir les sites des théâtres)

Lieu

Théâtre Tristan Bernard – 64 rue du Rocher – 75008 Paris

http://www.theatretristanbernard.fr/amour-dans-tous-ses-etats.html

Théâtre Le Public – Rue Braemt 64-74, 1210 Bruxelles

https://www.theatrelepublic.be

 

Organisation

UNE PRODUCTION DE KI M’AIME ME SUIVE.


Notre façon d’être adulte fait elle sens et envie pour nos jeunes ?

Les jeunes n’écoutent pas ce que vous dites, ni ce que vous faites. Ils écoutent ce que vous êtes .

Ce constat se vérifie particulièrement dans une société où les repères sont en pleine mutation, ce qui encourage les adultes à trouver des réponses créatrices et inspirées aux questions suivantes :

‐ Comment transmettre des repères stimulants et motivants ?

‐ Comment témoigner par notre façon même de nous parler, de nous écouter et de chercher à nous comprendre mutuellement que le respect, la clarté et la bienveillance ne sont pas des idées dont on parle mais des valeurs à vivre au quotidien ?

‐ Comment se mettre des limites claires et éclairantes sans enfermer ni s’enfermer ?

et d’autres questions encore…

Thomas d’Ansembourg nous proposera son éclairage, fruit de plus de vingt ans d’expérience de l’accompagnement des jeunes et des adultes, par une conférence vivante, illustrée de situations et d’exemples concrets pour nous encourager mutuellement, jeunes et adultes sur le chemin de la responsabilité, de la liberté et du bonheur généreux.

Date

Le 24 septembre à 20h

 

Lieu

Espace Arnaud Saez – 11 allée de Glain – 64100 BAYONNE (France)

Organisation

Conférence organisée par l’association Com’Unique

Info et réservation : http://com-unique.org/conferences/

Entrée : 12 euros  (Réservation indispensableTarif spécial membres Lycée Saint-Louis (justificatif indispensable le soir de la conférence)

CLIQUEZ ICI POUR LA RESERVATION : https://www.linscription.com/thomas-ansembourg-bayonne-24-septembre


La paix, ça s’apprend ! Comme le foot, les maths, les langues et la conduite d’une voiture…

Nous avons créé une société basée sur des rapports de force-méfiance-rejet plutôt que sur des rapport de collaboration-confiance-accueil, plus préoccupée par l’axe du faire et de l’avoir  que par l’axe de l’être et de l’esprit. Cette société se révèle à la fois centrifuge (ceux qui n’ont aujourd’hui plus rien à gagner dans la course matérialiste n’ont aussi plus rien à perdre, et ont commencé tragiquement à le faire savoir) et mortifère (nous avons plus appris à compenser notre mal-être qu’à nourrir un état de bien-être contagieux).

La transformation du monde qui s’accélère sous nos yeux – et les violences qui l’accompagnent – indiquent un profond changement de société. Devant ce nouveau paradigme, nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience que le changement intérieur personnel est la clé du changement social durable.

Pour changer de niveau de conscience, nous avons besoin de faire des apprentissages (connaissance et pacific-action de soi, apprivoisement de l’ego, ouverture de cœur et de conscience, gestion des émotions, assertivité, écoute et empathie, inspiration et alignement sur notre élan de vie…). Tout apprentissage suppose méthode, rigueur, détermination, discipline et temps.

Nous avons également besoin de faire l’expérience de nous sentir vivants dans un monde vivant, reliés, appartenant et enchantés d’appartenir à ce mouvement d’expansion et d’interaction qu’est la vie.

Cette conférence est une invitation à prendre conscience des moyens et du pouvoir dont chacun de nous dispose, bien au-delà de ce que nous croyons savoir de nous, pour ré-enchanter le monde et les relations. En développant une intériorité citoyenne, chacun/e peut apprendre à mettre le meilleur de soi au service de tous.

Date

Le 25 septembre à 20h30

 

Lieu

Gymnase
Chemin de l’Enguille
31180 Saint-Geniès-Bellevue (Proche Toulouse)

Organisation

Conférence organisée par :

Communauté de communes des Coteaux Bellevue

http://com-unique.org/conferences/

Entrée Gratuite – Inscription par mail et info/contact : Christine MALLEN – christine@comturquoise.fr 06 75 02 67 45


Les couples qui durent ont ils un secret ?

Nous sommes souvent plus habiles à dire leurs quatre vérités aux autres qu’à leur exprimer simplement la vérité de ce qui se passe en nous. En les jugeant ou les étiquetant nous  n’avons d’ailleurs pas appris à tenter de comprendre ce qui se passe en eux. Nous n’avons d’ailleurs pas plus appris à tenter de comprendre ce qui se passe en nous.  Nous avons appris à nous couper de nous-mêmes pour être avec les autres.  Selon Thomas d’Ansembourg, la violence au quotidien s’enclenche par cette coupure : la non écoute de soi mène tôt ou tard à la non écoute de l’autre. Cette conférence est une invitation à désamorcer la mécanique de la violence là où elle s’enclenche toujours : dans la conscience et le cœur de chacun de nous.

Les jeux de rôles, mises en situation et exemples concrets de la vie quotidienne, qui se succèdent dans cette conférence/mise en scène  permettent à chacune et chacun de se retrouver et de se voir dans ses propres habitudes piégeantes (et la plupart du temps inconscientes) de violence subtile sur soi et sur les autres .  Et c’est la première étape pour en sortir : je ne peux pas sortir d’un piège si je ne sais pas que je suis pris dedans !

 Cette conférence nous permettra notamment de rafraîchir et stimuler notre conscience de ce que signifient des mots comme : amour, respect, écoute, attention mutuelle, liberté, mais aussi responsabilité, autorité, obéissance, concentration, engagement, motivation, … en explorant  différentes questions au cœur de la relation d’éducation notamment :

  • Savons-nous vraiment écouter ?
  • Comment se parler et s’écouter vraiment, sans fausse gentillesse ni agressivité ?
  • Comment transmettre des valeurs stimulantes et motivantes sans les imposer ?
  • Comment se mettre des limites claires et éclairantes sans s’enfermer ni enfermer l’autre ?

Date

Le 2 octobre 2018 à 20h

CONFERENCE ANNULEE

Lieu

Salle Communale des Délices – Route de Colovrex 20 – 1218 GRAND SACONNEX   (Suisse).

Organisation

Conférence organisée par la Fondation Eve La Vie

http://www.evelavie.ch/conferences

Réservations : magasins Fnac et www.fnac.ch

Tarif unique : 28 CHF


Notre façon d’être adulte fait elle sens et envie pour nos jeunes ?

Cette conférence s’adresse à toute personne en quête de sens, qu’elle soit ou non en rapport avec des jeunes.

« Les jeunes n’écoutentpas ce que vous dites, ni ce que vous faites.  Ils  écoutent  ce que vous êtes ».  Ce constat se vérifie particulièrement dans une société où les repères sont en pleine mutation, ce qui encourage les adultes à trouver des réponses créatrices et inspirées aux questions suivantes :

  • Suis-je assez inspiré pour être inspirant ? Comment transmettre des repères stimulants et motivants ?
  • Comment témoigner par notre façon même de nous parler, de nous écouter et dechercher à nous comprendre mutuellement que le respect, la clarté et la bienveillance ne sont pas des idées dont on débat mais des valeurs à vivre au quotidien ?
  • Comment se mettre des limites claires et éclairantes sans enfermer ni s’enfermer ?
  • Comment montrer et démontrer, par notre façon d’être et de vivre nos choix de vie deparents ou d’enseignants,que la liberté n’est jamais totale, qu’elle ne peut se vivre que dans la contrainte acceptée, et qu’être libre ce n’est pas faire tout ce que je veux quand je veux mais faire ce que j’ai choisi de faire en acceptant les conséquences désagréables de mon choix (dont le renoncement ou la contrainte nécessaires).
  • Comment donner, par notre façon d’être et de vivre notre vie de parents etd’enseignants, le goût du sens et de l’adhésion responsable comme celui de la vérité, de la beauté et de la joie au-delà des souffrances et des confusions de la vie ?
  • Commentdévelopper une intériorité ressourçante et transformante, permettant notamment  de témoigner d’un rapport au temps pacifié et pacifiant ?
  • Comment accepter davantage de grandir ensemble dans et par la relation, chacun de nous étant chaque jour sur les bancs de l’école de la vie ?

Date

Le mercredi 24 octobre 2018 à 20h30

Lieu

Au Triangle – Boulevard de Yougoslavie – 35000 RENNES – FRANCE

Organisation

DECLIC CNV & EDUCATION organise un forum du 23 au 25 octobre 2018 dont le thème est « La relation au coeur de l’éducation ». Lors de ce forum il y aura 3 conférences en soirée.

Pour info et réservation : https://www.forum-declic-cnveducation.org


SEMINAIRES D’INTRODUCTION A LA CNV 2018 animés par Thomas d’Ansembourg

L’intention de ce séminaire est : « tenter de porter un regard neuf sur soi, les autres, la vie ». Nous consacrerons les 2 premiers jours à clarifier la grammaire de la CNV : observer sans juger, ressentir sans interpréter, distinguer nos besoins de nos désirs et envies, formuler une demande concrète et négociable. Ensuite nous approfondirons la pratique au cours des 3 autres jours sur les thèmes suivants :

« Rien de tel qu’une bonne colère en CNV pour se changere soi et faire changer les choses! » : la colère est souvent vécue comme interdite et donc refoulée. Dès lors, elle explose souvent en agression ou implose en dépression. Ainsi, elle cause bien plus de dégâts que de bien être. Nous apprendrons à rendre notre colère transformatrice et créatrice.

« Il faut ! » ou « Je choisis en acceptant les conséquences inconfortables de mon choix ? » : que de contraintes vécues de façon contraignante dans nos vies, avec nos « il faut, tu dois, je n’ai pas le choix … ». Nous verrons que notre liberté prend appui sur la contrainte acceptée et vécue comme une opportunité.

« C’est la joie qui fait sens, et c’est le sens qui fait joie ! » : n’avons nous pas besoin de sens et de joie comme de pain ? Nous verrons comment découvrir ou créer plus de sens et de joie dans nos vies.

 

Date

2019

Les dates des séminaires qui auront lieu en 2019 seront annoncées sur le site à partir du 15 janvier 2019.

Nous ne prenons pas de pré-inscription pour 2019.

Lieu

EN BELGIQUE
Château d’Assenois
Commune de Léglise
Province de Luxembourg

Organisation

 

 

Me contacter

SEMINAIRES D’APPROFONDISSEMENT DE LA CNV 2018 animés par Thomas d’Ansembourg

Pré requis : minimum 5 jours d’introduction à la CNV avec un formateur certifié

L’intention de ce séminaire est de « d’expérimenter le fait que la CNV, au-delà de l’outil relationnel, le processus est un outil d’ouverture de cœur et de conscience.

Nous explorerons notamment les thèmes suivants:

Pour le séminaire du 10 au 15 juin 2018 :

De la culpabilité tétanisante à la responsabilité dynamisante : la culpabilité est un jugement sur nous (ou sur une partie de nous) et non un sentiment.  Tout jugement divise, sépare, cloisonne.  Ainsi la culpabilité freine, anesthésie ou bloque notre élan de vie.  La responsabilité est un besoin fondamental enraciné dans notre élan de vie.  La conscience de nos besoins et l’accueil de nos élans unit, rassemble, ouvre.  Ainsi la responsabilité nous met en vie et en « envies ».

Aurions-nous peur d’aimer et d’être aimé ? : faute de bien nous connaître nous-même et d’avoir suffisamment développé estime de soi et force intérieure, nous avons souvent peur de nous perdre dans une relation d’amour forte et vraie.  Qu’il s’agisse d’aimer ou d’être aimé vraiment, notre ego s’inquiète : « si j’entre dans une telle intimité et intensité, ne vais-je pas me perdre, me dissoudre, cesser d’être moi-même… ? ».  Pour les mêmes raisons, nous pouvons également avoir peur de ne plus exister sans la relation en question.  Là, notre ego s’agite : « si cette relation se dégrade ou s’achève, vais-je pouvoir survivre ? Est-ce que j’existe par moi-même ? ».  Nous travaillerons la conscience de soi, clé de l’estime de soi et de la force intérieure.

Qui choisit ? Apprendre à choisir de tout mon être en acceptant les deuils qui naissent avec le choix : est-ce mon être profond, l’Etre en moi qui choisit ? Ou suis-je le jouet de mon ego mû par mes conditionnements, mes peurs, mes envies changeantes ?  Nous veillerons à assumer avec grâce et légèreté les conséquences pas forcément confortables de  nos choix afin de goûter pleinement la joie de l’Etre.

Pour le séminaire du 4 au 9 novembre 2018 :

« Qui choisit ?» : Apprendre à choisir de tout mon être en acceptant les deuils qui naissent avec le choix : est-ce mon être profond, l’Etre en moi qui choisit? Ou suis-je le jouet de mon ego mû par mes conditionnements, mes peurs, mes envies changeantes ? Suis-je en expansion ou en contraction, en action ou en réaction ? Nous veillerons à assumer avec grâce et légèreté les conséquences par forcément confortables de nos choix afin de goûter pleinement la joie de l’Etre.

« J’ai pas le temps, je cours tout le temps » : Nous nous interrogerons : qui court ? Et qui court où? Une partie de nous n’a-t-elle pas tendance à vouloir davantage être ailleurs plus tard que ici et maintenant ? Ne prêtons-nous pas à la minute suivant le pouvoir d’être plus tentante que la minute présente ? Et avons-nous pleinement accepté que pour nous rendre physiquement d’ici à là-bas, cela implique du temps, que nous pouvons vivre intensément. Etre stressé, n’est-ce pas être entre deux temps, entre deux rythmes ? Nous tacherons d’affiner notre conscience de l’être en nous, derrière le personnage parfois agité et conditionné par ses habitudes, afin de vivre à la bonne heure.

« Personne n’a besoin d’argent ! » : Le rapport que j’entretiens avec l’argent correspond-il à mes vrais besoins. Nous scruterons notre façon de vivre avec l’argent, dans la conscience que personne n’en n’a besoin : l’argent est une stratégie, qui peut servir ou desservir nos vrais besoins. A nouveau, nous tenterons de voir comment, en nous rapprochant de notre être, affiner la juste mesure de nos besoins en les différenciant de nos désirs et envies et en clarifiant le besoin derrière le besoin; et nous nous ouvrirons à développer la confiance dans la générosité de la vie.

 

Date

Du dimanche 4 novembre (19h) au vendredi 9 novembre 2018 (16h30) – COMPLET

 

SEMINAIRES 2019 :

Les dates des séminaires qui auront lieu en 2019 seront annoncées sur le site à partir du 15 janvier 2019.

Nous ne prenons pas de pré-inscription pour 2019.

 

Lieu

EN BELGIQUE
Château d’Assenois
Commune de Léglise
Province de Luxembourg

Organisation

 

  

Me contacter