Toutes les actualités

Toutes les actualités

Notre Pouvoir Immédiat.

Texte rédigé au lendemain de l’attentat de Nice (14 juillet 2016).

Voici notre pouvoir immédiat – aussi considérable qu’ignoré – pour contribuer à ce que des camions de colère, des rafales de rancœur et des bagages d’amertume n’explosent plus dans la foule innocente.
Il y a des enjeux « macro » notamment d’équité et de répartition des ressources, à traiter d’urgence pour permettre à chacun de vivre dignement, mais sur lesquels le simple citoyen n’a pas directement de pouvoir d’action. Et il y a des enjeux « micro » de façon d’être ensemble au quotidien, à traiter d’urgence également pour permettre à chacun de vivre dignement, et sur lesquels chaque citoyen dispose d’un pouvoir considérable s’il accepte de se mobiliser et de s‘engager, avec la même détermination et la même discipline qu’on l’a fait durant des siècles pour la guerre.

Lire la suite de « Notre Pouvoir Immédiat. »

Aprés le 13 Novembre …

(texte posté sur FB peu après les attentats du Bataclan et des terrasses à Paris le 13 novembre 2015)

Par habitude, nous sommes beaucoup plus habiles à préparer la guerre que la paix. C’est un vieux logiciel, pavlovien. Et forcément c’est la guerre que nous obtenons.
Pour cela, nous avons un ministre et un ministère, une administration et une armée de personnel avec ses corps d’élite, des grands moyens de recrutement, d’entrainement, de communication et de couverture médiatique, d’espionnage et même de recherche, et bien sur une légitimité historique (« on l’a toujours fait… »).
La guerre, oui, nous savons y faire.
Et la paix, c’est quand, où et comment qu’on apprend à « savoir y faire » ? Où est le ministre, le ministère et le personnel en charge de l’organisation de programmes et formations, du soutien logistique et de la couverture médiatique, où est le budget, le recrutement, le soutien à la recherche et au échanges internationaux ? Et surtout, qui accepte en haut lieu de légitimer l’éducation – tant scolaire que permanente – à la paix ?
Lire la suite de « Aprés le 13 Novembre … »

Nous sommes tous Charlie

(texte posté sur FB peu après l’attentat de Charlie Hebdo)

Ce matin je ne peux qu’allumer une bougie, en hommage aux acteurs de la résistance, absurdement fauchés au coeur de leur travail pour la liberté et la dignité humaines. En d’autres temps, on aurait dit « morts au champ d’honneur ».
Nous sommes des millions, je pense, à ressentir un »shellshock », le syndrôme du vent de l’obus, ébranlés par l’onde de choc du coup, comme si  nous avions été nous-même visés et tout juste manqués.
Chaque homme libre tressaille à l’idée que c’est la liberté d’être, sa propre liberté, qui est attaquée.
Si je n’ai pas suivi ni forcément aimé tous les croquis de Wolinski, Cabu , Charb et les autres, je mesure mieux ce matin combien leur compagnonnage dans les média depuis tant d’années était rassurant : de grands frères un peu décalés mais visiblement pleins d’humanité exerçaient leur discernement et leur sensibilité à scanner la société pour pointer ses dysfonctionnements. Ils veillaient. Comme des guetteurs sur leur tour, scrutant l’intrusion de la bêtise et du conformisme, repérant l’infiltration masquée du prêt à penser-prêt à prier, sonnant régulièrement l’alerte devant les tentatives d’intrusion de l’extrême d’où qu’il vienne et de l’absurde quoi qu’il paraisse, tentant ainsi d’assurer au citoyen un espace de conscience libre où maintenir son autonomie de discernement.

Lire la suite de « Nous sommes tous Charlie »